Sur tes yeux

Économisez 70%
filler

État :
Prix :
3,88 € 12,99 €

Montant TTC. Livraison gratuite.
-10% pour toute commande d'au moins 3 livres avec le code SUPERCLIENT10

Stock :
Plus que 1 en stock

Description

  • Titre : Sur tes yeux
  • Auteur : Cao, Irene
  • Édition : JC Lattès
  • ISBN : 9782709645829

La Trilogie italienneSi on pouvait capturer le plaisir, Elena le ferait avec les yeux. Âgée de vingt-neuf ans, d’une beauté innocente mais radieuse, elle ignore encore ce qu’est la passion. Son monde est fait d’art et de couleurs – celles de la fresque qu’elle restaure à Venise, la ville où elle a vu le jour – jusqu’à sa rencontre avec Leonardo, un chef cuisinier de renommée internationale. En entrant dans sa vie, celui-ci emporte tout sur son passage : son histoire d’amour naissante avec Filippo, l’idée qu’elle s’est toujours faite d’elle-même et, surtout, sa façon de vivre les plaisirs de la chair.Leonardo, qui vient de s’installer dans le palais où elle travaille, s’apprête à lui ouvrir les portes d’un paradis inexploré, dont lui seul possède les clés. Il sait que le plaisir doit conquérir tous les sens, qu’il a une forme, une odeur, une saveur, et va initier Elena à une condition : qu’elle ne tombe jamais amoureuse de lui. Mais comment résister au magnétisme de cet homme et au tourbillon des sens qu’il éveille en elle ?Traduit de l’italien par Léa TozziExtraitLe jaune absorbe la lumière du soleil, vire à l'orange avant de se fondre dans un rouge vif. Une entaille, presque une blessure, laisse entrevoir de petites graines d'un violet brillant. Mes yeux fixent cette grenade depuis des heures. Ce n'est qu'un détail, bien sûr, mais c'est aussi la clé de la fresque. Elle représente le rapt de Proserpine. C'est comme un instantané du moment où Pluton, l'impitoyable seigneur des Enfers, drapé dans un nuage pourpre, saisit violemment par la taille la déesse alors qu'elle cueille une énorme grenade au bord d'un lac. Comme la fresque n'est pas signée, son auteur reste une énigme. Tout ce que je sais, c'est qu'il a vécu au début du XVIIIe siècle et que ce devait être un authentique génie, si l'on s'en tient au style du dessin, au grain de la couleur et au jeu délicat des ombres et des clairs-obscurs. Il a étudié chaque coup de pinceau. Deux cents ans plus tard, je dois interpréter son geste pour le reproduire à mon tour. À moi de ne pas trahir sa quête acharnée de perfection. C'est la première restauration que je dois mener à bien toute seule. Du haut de mes vingt-neuf ans, c'est pour moi une grande responsabilité. Une fierté, aussi. J'attendais qu'une telle occasion se présente depuis la fin de mes études à l'École de restauration. Maintenant que c'est chose faite, je ferai tout pour aller jusqu'au bout. Me voilà donc depuis des heures sur cet escabeau, dans ma tenue imperméable, à fixer le mur. Malgré mon bandana rouge censé retenir mes cheveux, deux ou trois mèches rebelles s'obstinent à me tomber sur les yeux. Heureusement qu'il n'y a pas de miroir dans les parages, j'imagine d'ici mes cernes et mes traits tirés de fatigue. Mais peu importe. Ce sont les marques de ma détermination. Je me détache un instant de moi-même pour me regarder comme si j'étais quelqu'un d'autre : c'est bien moi, Elena Volpe, toute seule dans l'immense vestibule d'un ancien palais inhabité depuis des années, en plein coeur de Venise. Exactement là où je veux être. Après une semaine entière à nettoyer le fond de la fresque, j'attaque pour la première fois les couleurs. C'est beaucoup, une semaine, peut-être trop même, mais je n'ai pas voulu prendre de risques. Il faut y aller en douceur : au moindre faux mouvement, le travail est fichu. Comme me disait un de mes professeurs : «Un bon nettoyage, c'est la moitié du travail de fait.» Certaines parties de la fresque sont tellement abîmées que je devrai appliquer un nouveau revêtement en stuc. Pas moyen de faire autrement. La faute à l'humidité de Venise, qui s'infiltre partout - dans la pierre, dans le bois, dans la brique. Tout autour des zones endommagées, en revanche, les couleurs ont gardé leur éclat. (...)

Achetez Sur tes yeux pas cher

Profitez de Sur tes yeux au meilleur prix. À La Bourse aux Livres, nous faisons notre maximum pour proposer les meilleurs prix du marché afin de permettre à chacun d’accéder à la lecture. Vous pouvez ensuite revendre vos livres au meilleur prix en cliquant ici.

Profitez de Sur tes yeux d’occasion

Avec la Bourse aux Livres, achetez Sur tes yeux d’occasion. L’état des livres que nous vendons est scrupuleusement vérifié afin de vous garantir un ouvrage en bon état. Acheter ses livres d’occasion, c’est leur offrir une seconde vie tout en faisant des économies.

Paiement et sécurité

American Express Apple Pay Mastercard Visa

Vos informations de paiement sont gérées de manière sécurisée. Nous ne stockons ni ne pouvons récupérer votre numéro de carte bancaire.

Vous aimerez également

Consultés récemment