'C'était le bon temps !': La bande du Petit Rapporteur

Économisez 79%
filler

État :
Prix :
4,05 € 18,90 €

Montant TTC. Livraison gratuite.
-10% pour toute commande d'au moins 3 livres avec le code SUPERCLIENT10

Stock :
Plus que 1 en stock

Description

  • Titre : 'C'était le bon temps !': La bande du Petit Rapporteur
  • Auteur : Bonte, Pierre
  • Édition : Albin Michel
  • ISBN : 9782226186836

C'était le bon temps ! Aux manettes du Petit Rapporteur, Jacques Martin entouré de Stéphane Collaro, Daniel Prévost, Pierre Desproges, Piem et bien sûr, Pierre Bonte, traitait l'actualité par « le petit bout de la lorgnette ». Insolent, iconoclaste, farfelu, leur faux journal télévisé allait devenir (et rester) une émission culte, une grande page d'histoire de la télé à mille lieux de la dictature de l'audimat. Une période inoubliable de folie et de liberté totale pour tous ceux qui l'ont vécue et dont Pierre Bonte nous fait un récit gourmand et nostalgique.ExtraitL'émission-culte Il était huit heures moins dix quand j'ai reçu le premier coup de fil. C'était un journaliste de RTL. Il m'annonçait avec ménagement que, selon une information officieuse, Jacques Martin serait décédé dans la nuit. «Nous vérifions. Si la nouvelle se confirme, malheureusement, est-ce que je peux vous rappeler pour que vous disiez quelques mots sur votre ami ?» J'avais à peine raccroché que le téléphone sonnait à nouveau : «C'est Europe 1. L'agence France Presse vient d'annoncer la mort de Jacques Martin. Vous pouvez rester en ligne ? Nous aimerions vous interviewer en direct dans le journal de huit heures. - Oui, oui, bien sûr», répondis-je. Mais que dire en de pareils moments ? J'étais profondément triste, mais pas vraiment surpris. Le véritable choc, je l'avais eu un mois auparavant. Troublé par une sorte de pressentiment, j'avais subitement décidé d'aller voir Jacques à l'hôtel du Palais à Biarritz, où il était venu se réfugier après sa séparation d'avec Céline, sa dernière compagne. En le découvrant dans son fauteuil roulant, le corps amaigri par la maladie, le visage émacié et le regard fixe, j'avais difficilement retenu mes larmes. Il ne parlait pratiquement plus mais il avait fait comprendre à son infirmière qu'il souhaitait que je reste déjeuner avec lui et avec David, son fils aîné, venu lui rendre visite. Il faisait beau. Nous nous sommes installés au bord de la piscine, où s'ébattaient ses deux derniers enfants, Clovis et Juliette, en compagnie de leur nounou. Autour de lui, nous affichions tous un air enjoué pour ne pas gâcher ces moments précieux et apparemment heureux. Mais il n'a pas touché à son assiette. Il semblait déjà très loin de nous. En le quittant, ce jour-là, je savais que je l'embrassais pour la dernière fois. Au moment d'intervenir à l'antenne, pourtant, je préférai ne pas évoquer ces images douloureuses qui me hantaient, pour ne rappeler que les plus beaux souvenirs de notre longue amitié.

Achetez 'C'était le bon temps !': La bande du Petit Rapporteur pas cher

Profitez de 'C'était le bon temps !': La bande du Petit Rapporteur au meilleur prix. À La Bourse aux Livres, nous faisons notre maximum pour proposer les meilleurs prix du marché afin de permettre à chacun d’accéder à la lecture. Vous pouvez ensuite revendre vos livres au meilleur prix en cliquant ici.

Profitez de 'C'était le bon temps !': La bande du Petit Rapporteur d’occasion

Avec la Bourse aux Livres, achetez 'C'était le bon temps !': La bande du Petit Rapporteur d’occasion. L’état des livres que nous vendons est scrupuleusement vérifié afin de vous garantir un ouvrage en bon état. Acheter ses livres d’occasion, c’est leur offrir une seconde vie tout en faisant des économies.

Paiement et sécurité

American Express Apple Pay Mastercard Visa

Vos informations de paiement sont gérées de manière sécurisée. Nous ne stockons ni ne pouvons récupérer votre numéro de carte bancaire.

Vous aimerez également

Consultés récemment