Une histoire érotique de Versailles

Économisez 80%
filler

État :
Prix :
3,98 € 20 €

Montant TTC. Livraison gratuite.
-10% pour toute commande d'au moins 3 livres avec le code SUPERCLIENT10

Stock :
Plus que 1 en stock

Description

Une histoire coquine du château de Versailles vue sous l'angle des amours qu'il abrita, tant royaux, de Louis XIV à Louis XVI (1683-1789), que domestiques, par l'auteur de Ninon de Lenclos et de Colbert.Michel Vergé-Franceschi, spécialiste de l'Ancien Régime, est professeur d'histoire moderne à l'université de Tours et lauréat de l'Académie française et de l'Académie des Sciences morales et politiques. Il est l'auteur chez Payot de Colbert. La politique du bon sens et de Ninon de Lenclos. Libertine du Grand Siècle (Prix de la Biographie Historia 2014).Anna Moretti est docteur en esthétique de l'université de Corse, spécialiste de la féminité et de la sensualité en littérature.ExtraitPremiers ébats versaillais «Ô quelle pitié que le plus grand roi et le plus vertueux, de la véritable vertu qui fait les plus grands princes, fut mesuré à l'aune de Versailles !» Colbert à Louis XIV, 28 septembre 1665. Pour Charles Perrault, Versailles est «un monde où du grand univers se trouvent rassemblés les miracles divers». Le premier miracle de Versailles c'est sa mutation. Initialement, l'endroit n'est guère propice ni au beau, ni au bon. Versailles, au milieu d'un paysage dépourvu d'eau, est «le plus triste et le plus ingrat de tous les lieux», déplore le duc de Saint-Simon - qui y a été baptisé - et qui ajoute au sujet du site : «Sans vue, sans bois, sans eau, sans terre parce que tout y est sable mouvant et marécages, sans air, par conséquent, qui n'y peut être bon.» Versailles fut, pour commencer, la garçonnière lointaine et faussement discrète du jeune Louis XIV, âgé de 23 ans. Un lieu de plaisirs et de libertinage à moins de vingt kilomètres de Paris. Un lieu pas forcément de vraies débauches mais de vraie liberté. D'où d'ailleurs la fureur de Colbert quand il vit le jeune roi transformer son lieu de plaisir en centre du pouvoir politique. Colbert, si froid qu'on le baptisa «le Nord» d'après Mme de Sévigné, Colbert, le ministre austère vêtu de noir, Colbert, le rigoureux comptable des deniers du royaume, ne voulait pas que son souverain passe à la postérité pour avoir aménagé «le lupanar» de ses jeunes années. D'où les efforts (vains) du malheureux ministre pour tenter de retenir le souverain au Louvre grâce aux aménagements du vieux château parisien. D'où la venue du Bernin, dépêché depuis Rome, dont il reste la célèbre «colonnade du Louvre» à défaut des grandes terrasses que l'artiste rêvait de créer. Mais Colbert s'y opposa. Des terrasses ? Sous un climat pluvieux ? Paris n'est pas Rome et les fenêtres surmontées de terrasses aux étages supérieurs n'auraient plus éclairé que des pièces quasi obscures, privées de soleil et de luminosité. Les réserves de Colbert A Versailles, les travaux commencèrent dès 1661 malgré les réserves de Colbert qu'il exprima dans un long mémorandum au roi, suivi de sa franche opposition (28 sept. 1665). Colbert fit même accélérer les travaux des Tuileries pour tenter de dissuader le roi de s'établir à Versailles. En 1664, le roi consacre d'ailleurs au Louvre et aux Tuileries plus d'argent (1 059 422 livres) qu'il n'en consacre à Versailles (843 000 livres seulement). Mais, à partir de 1668, la proportion s'inverse car Versailles n'est pas seulement un château : c'est une ville nouvelle. Pour la construire, le roi achète la quasi-totalité des terrains (1663), il fait tracer des plans (1664), exproprie la majorité des habitants (1666). En 1661, Versailles n'est pas même un village. À la fin du règne, la ville compte 45 000 habitants alors que Brest sur la même période ne passe que de 2 000 à 15 000 habitants. (...)

Achetez Une histoire érotique de Versailles pas cher

Profitez de Une histoire érotique de Versailles au meilleur prix. À La Bourse aux Livres, nous faisons notre maximum pour proposer les meilleurs prix du marché afin de permettre à chacun d’accéder à la lecture. Vous pouvez ensuite revendre vos livres au meilleur prix en cliquant ici.

Profitez de Une histoire érotique de Versailles d’occasion

Avec la Bourse aux Livres, achetez Une histoire érotique de Versailles d’occasion. L’état des livres que nous vendons est scrupuleusement vérifié afin de vous garantir un ouvrage en bon état. Acheter ses livres d’occasion, c’est leur offrir une seconde vie tout en faisant des économies.

Paiement et sécurité

American Express Apple Pay Mastercard Visa

Vos informations de paiement sont gérées de manière sécurisée. Nous ne stockons ni ne pouvons récupérer votre numéro de carte bancaire.

Vous aimerez également

Consultés récemment