Amrikanli: Un automne à San Francisco


État :
Prix :
Prix réduit4,16 €

Montant TTC. Expédition en 48h.
       Frais de port offerts dès 10 € !

Résumé

Un universitaire égyptien, professeur d'histoire comparée, est invité par un collègue et compatriote émigré aux Etats-Unis à enseigner pendant un semestre dans l'université de San Francisco. Inspiré par un séjour récent de Sonallah Ibrahim dans une université californienne, ce roman dresse un tableau plutôt sombre de l'Amérique d'aujourd'hui et de sa relation au monde arabe. Quatrième de couvertureUn universitaire égyptien, professeur d'histoire comparée, est invité par un collègue et compatriote émigré aux Etats-Unis à enseigner pendant un semestre à San Francisco. Nous sommes à l'automne 1998, au moment où le président Clinton s'embourbe dans l'affaire Monica Lewinsky. Le roman s'ouvre sur ses premiers pas, timides et maladroits, dans l'univers hyper-réglé, qui lui est totalement étranger, de l'Amérique contemporaine. L'histoire se refermera sur la fin de son séminaire, quatre ou cinq mois plus tard. Au fil du récit, le lecteur comprend que le héros/narrateur a accepté cette invitation aux Etats-Unis pour échapper, ne fût-ce que pour quelques mois, à l'atmosphère de plus en plus étouffante de l'université du Caire, où ses travaux novateurs sur l'histoire islamique ont compromis sa carrière. Si Sonallah Ibrahim ne manque pas de conférer à ce roman la dimension sociologique ou politique dont toute son entreprise littéraire est profondément irriguée, Amrikanli, par-delà le thème de la confrontation de deux cultures et de deux mondes, se démarque quelque peu des œuvres précédentes en raison de l'approche plus personnelle que l'écrivain propose de son protagoniste. Ce vieux célibataire, qui a l'Histoire pour seule véritable compagne et l'Egypte pour seul authentique ancrage, fait ici l'expérience radicale d'un déracinement tant individuel que philosophique. A la fois sobre et âpre, l'écriture de Sonallah Ibrahim sait à merveille faire entendre, dans l'assourdissant silence affectif où s'abîme son héros, les harmoniques douloureuses d'un intellectuel exigeant et lucide.

Quatrième de couverture

Un universitaire égyptien, professeur d'histoire comparée, est invité par un collègue et compatriote émigré aux Etats-Unis à enseigner pendant un semestre à San Francisco. Nous sommes à l'automne 1998, au moment où le président Clinton s'embourbe dans l'affaire Monica Lewinsky. Le roman s'ouvre sur ses premiers pas, timides et maladroits, dans l'univers hyper-réglé, qui lui est totalement étranger, de l'Amérique contemporaine. L'histoire se refermera sur la fin de son séminaire, quatre ou cinq mois plus tard. Au fil du récit, le lecteur comprend que le héros/narrateur a accepté cette invitation aux Etats-Unis pour échapper, ne fût-ce que pour quelques mois, à l'atmosphère de plus en plus étouffante de l'université du Caire, où ses travaux novateurs sur l'histoire islamique ont compromis sa carrière. Si Sonallah Ibrahim ne manque pas de conférer à ce roman la dimension sociologique ou politique dont toute son entreprise littéraire est profondément irriguée, Amrikanli, par-delà le thème de la confrontation de deux cultures et de deux mondes, se démarque quelque peu des œuvres précédentes en raison de l'approche plus personnelle que l'écrivain propose de son protagoniste. Ce vieux célibataire, qui a l'Histoire pour seule véritable compagne et l'Egypte pour seul authentique ancrage, fait ici l'expérience radicale d'un déracinement tant individuel que philosophique. A la fois sobre et âpre, l'écriture de Sonallah Ibrahim sait à merveille faire entendre, dans l'assourdissant silence affectif où s'abîme son héros, les harmoniques douloureuses d'un intellectuel exigeant et lucide.Biographie de l'auteurNé en 1937 au Caire, Sonallah Ibrahim a fait des études de journalisme. Arrêté avec des centaines d'autres militants de gauche égyptienne en 1959, il ne fut libéré qu'en 1964.Journaliste en Egypte puis à Berlin, il est également l'auteur de romans scientifiques pour les jeunes. Il vit au Caire.Il est notamment l'auteur de Charaf ou l'Honneur (1999 et Babel n° 644), de Le Petit Voyeur (2008).Récemment chez Actes Sud : Turbans et chapeaux (2011) et Le Gel (2015).

À propos de l'auteur

Ibrahim, Sonallah
Né en 1937 au Caire, Sonallah Ibrahim a fait des études de journalisme. Arrêté avec des centaines d'autres militants de gauche égyptienne en 1959, il ne fut libéré qu'en 1964.Journaliste en Egypte puis à Berlin, il est également l'auteur de romans scientifiques pour les jeunes. Il vit au Caire.Il est notamment l'auteur de Charaf ou l'Honneur (1999 et Babel n° 644), de Le Petit Voyeur (2008).Récemment chez Actes Sud : Turbans et chapeaux (2011) et Le Gel (2015).

Fiche technique

  • Titre : Amrikanli: Un automne à San Francisco
  • Auteur : Ibrahim, Sonallah
  • Langue : Français
  • Format : Relié
  • Nombre de pages : 448
  • Genre : FICTION
  • Date de publication : 29-09-2005
  • Édition : Actes Sud
  • Poids : 0.46 kg
  • Dimensions : 11.599976799999999 x 3.2999934 x 21.699956600000004 cm
  • ISBN-10 : 2742756914
  • ISBN-13 : 9782742756919

Informations supplémentaires

Ce livre s'est vendu 0 fois sur les 90 derniers jours. Il y a actuellement 18 annonces en vente sur internet à travers le monde. Ce livre est actuellement n°1095893 au classement des meilleures ventes d'une selection de places de marché.

Vous souhaitez vendre ce livre ?

C'est simple et rapide, il vous suffit de scanner le code-barres. Cette référence a été scannée 1 fois avec notre app par notre communauté de vendeurs, rejoignez le mouvement en cliquant ici.

Pour finir de vous convaincre

À La Bourse aux Livres, nous proposons les meilleurs prix du marché d'occasion afin de permettre à chacun d’accéder à la lecture. L’état des livres que nous vendons est scrupuleusement vérifié afin de vous garantir un ouvrage de qualité. Acheter ses livres d’occasion, c’est leur offrir une seconde vie tout en faisant des économies.

Vous pouvez également aimer

Récemment consultés